SAPEUR DES GRENADIERS DE LA GARDE IMPÉRIALE EPIA 006 KIT

12.50 

SAPEUR DES GRENADIERS DE LA GARDE IMPÉRIALE EPIA 006 KIT

5 en stock

Quantity:

Description

Le ralliement d’une partie de la Maison du Roi à la Révolution le 16 septembre 1792 forma l’embryon des gardes de l’assemblée sous le nom de  » grenadiers gendarmes  » ensuite  » grenadiers de la représentation nationale  » qui formèrent à leur tour les  » Gardes de l’assemblée, de la convention et du corps législatif  » .

Le 14 mars 1793, ils deviennent  » gardes de la convention  »
Le 28 octobre 1795,  » gardes du corps législatif  »
Le 14 novembre 1799, à partir de la garde du directoire et des grenadiers de la garde du corps législatif est créée  » la garde des consuls « , forte de 2089 hommes.
Le 29 juillet 1804, au camp de Boulogne ils deviennent la GARDE IMPERIALE. Une armée à part comprenant 10 000 hommes répartis en : GRENADIERS commandés par DAVOUT, CHASSEURS par SOULT, CAVALERIE par BESSIERES et ARTILLERIE et MARINE par MORTIER.

Comme par le passé la Maison du Roi, la Garde Impériale fut un élément de prestige, une école de cadres et une réserve au combat. En 1812 elle comprennait 60 000 hommes.

La Garde Impériale fut réformée pendant les 100 jours : elle disparue après Waterloo. Après s’être couvert de gloire de MARENGO à WATERLOO.

Le recrutement de la Garde Impériale se faisait dans chaque régiment d’infanterie. Il proposait une liste de 10 « candidats  » sous-officier ou soldat ayant un minimum de 5 ans d’ancienneté et deux campagnes. La moitié d’entre eux devaient mesurer 1,76 m au moins pour servir dans les Grenadiers à pieds ou à cheval. L’autre moitié 1,70 m au moins. Les chasseurs à cheval de la garde étaient des gaillards certes plus petits que les Grenadiers, mais qu’en même d’une taille moyenne de 1,73 m, soit une taille plus élevée que la moyenne de l’époque. Il est à noter que l’âge moyen des grenadiers était de 35 ans, mais beaucoup dépassaient les 40 !

Le règlement de 1786 est la base directe de l’uniforme. Le grenadier poursuivit la tradition dans l’uniforme et les distinctives propre à cet élite : bonnet d’ourson de 33 cm de haut !, cheveux poudrés, sabre et épaulettes et en plus discret durant l’Empire une boucle d’oreille de diamètre maximum d’un écu de 5 francs. Dans le temps, les oreilles percées étaient censées donner une vue perçante : est-ce la raison des tatouages de grenades sur les bras et la poitrine ? Toujours de tradition la Garde Impériale ne se bat qu’en grande tenue, la bataille étant pour ces hommes  » jour de fête « , sauf dans la période 1806 1807 ayant laissé malencontreusement leurs beaux atouts à Paris !

Le corps des Grenadiers à pied comprenait :

 » LA VIEILLE GARDE  »
GRENADIERS A PIED : 1 régiment en 1804, 4 en 1815.
VETERANS

 » LA MOYENNE GARDE « 
FUSILIERS GRENADIERS : 1 régiment en 1806 , 1 en 1814.

 » LA JEUNE GARDE  »
TIRAILLEURS GRENADIERS : 2 régiments en 1809, 19 en 1814 , 6 en 1815.
CONSCRITS GRENADIERS : 2 régiments en 1809, 2 en 1810.
FLANQUEURS GRENADIERS : 1 régiment en 1811, 1 en 1814.

A la création du 1er régiment de Grenadiers le 29 juillet 1804, il était constitué de 2 bataillons de grenadiers et 1 bataillon de vélites.
Le bataillon de grenadiers est constitué de 8 compagnies dont l’effectif est :
1 capitaine, 2 premiers lieutenants, 2 seconds lieutenants, 1 sergent major, 4 sergents, 1 fourrier, 8 caporaux, 2 sapeurs, 80 grenadiers, et 2 tambours.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SAPEUR DES GRENADIERS DE LA GARDE IMPÉRIALE EPIA 006 KIT”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *