GARDE DE LA MARECHAUSSÉE DE FRANCE 1721 APIA 003

12.50 

GARDE DE LA MARECHAUSSÉE DE FRANCE 1721 APIA 003

4 en stock

Quantity:
Catégories : , , Étiquette :

Description

La maréchaussée de France fut organisée de façon uniforme par l’édit que fit paraître LOUIS XV le 16 mars 1720. Avant cette date, la maréchaussée se développa dans le cadre des provinces françaises. Ils avaient la même fonction que notre gendarmerie moderne. Ce furent eux les véritables gendarmes. Le nom de maréchaussée tire son nom du fait qu’elle était sous les ordres des Maréchaux. Il ne faut pas faire l’amalgame entre la  » maréchaussée de France  » et la  » gendarmerie de France  » car beaucoup plus ancienne que les  » gens d’armes  » qui deviennent  » gendarmes de France  » en 1665.

En 1720 elle comptait 33 compagnies réparties en province. Les effectifs étaient assortis à l’importance du secteur à surveiller. Le corps de la Maréchaussée compte 2850 cavaliers, comprenant : 30 prévôts généraux, 104 lieutenants, et 164 exempts pour arriver à 4609 hommes à son service.
En 1791 la Maréchaussée de France pris par les décrets du 18 août et 22 septembre 1790 l’appellation « gendarmerie Nationale » avec pour devise  » valeur et discipline « .

La maréchaussée ainsi que son héritière la gendarmerie fut, à quelque époque que l’on puisse remonter, en uniforme de couleur bleu. Cette couleur était celle du vêtement de la compagnie de la connétablie qui fut incorporée à la maréchaussée en 1627, à la suppression par RICHELIEU de la dignité de connétable. Elle était aussi celle du vêtement des  » gardes de la prévôté « , compagnie d’élite qui assurait à la cour un service particulier. C’est pour conférer à toute la maréchaussée un privilége, puisqu’elle était rattachée à la  » Maison du Roi ». Cette couleur bleue elle la légua en 1791 à la gendarmerie qui la conserve jalousement encore de nos jours. D’autres particularités furent transmises tel que l’aiguillette qui à toujours était blanche sauf de 1797 à 1804 où elle fut tricolore (Révolution oblige !). C’est cette aiguillette que la gendarmerie actuelle arbore lors des cérémonies, défilés ou parades.

La maréchaussée est la plus ancienne arme de l’armée française. Le simple cavalier de la maréchaussée était appelé  » archer « . Il avait pour armement : un sabre plus précisément « forte épée  » probablement de 1695 longueur totale 105 cm, longueur de la lame 89,33 cm, une carabine à canon rayé longueur totale 129 cm, longueur du canon 97 cm, une baïonnette (?) et une paire de pistolets.

Description de la tenue prescrite par l’ordonnance du 16 mars 1720.

 » JUSTAUCORPS de drap bleu, doublure et parements rouges, boutons argent, aiguillette de soie blanche, bandoulière et ceinturon de buffle bordés d’un galon argent, bottines à boucles de cuivre ( houseaux), chapeau bordé argent, cocarde de soie noire  »

Nous pouvons rajouter pour compléter cette description plutôt sommaire :
 » L’HOMME « 
Veste de buffle (chamois) bordée argent.
Pantalon de buffle (chamois).
«  Guêtres Fortes » compromis entre la «  botte forte » aussi appelées « bottines » ou « petites bottes » et la guêtre des fantassins.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “GARDE DE LA MARECHAUSSÉE DE FRANCE 1721 APIA 003”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *