CAPITAINE DES GRENADIERS RÉGIMENT DE BOURBON 1767 ACRYLIQUE APIA 002

60.00 

CAPITAINE DES GRENADIERS RÉGIMENT DE BOURBON 1767 ACRYLIQUE APIA 002

KIT 12,50 €

5 en stock

Quantity:
Catégories : , , Étiquette :

Description

Capitaine des grenadiers du Rgt de Bourbon 1767 en acryliqueLe Régiment de BOURBON a été créé en 1667.
Il est basé à La Rochelle Le COMTE DE RABODANGES est Colonel du Régiment depuis 1761.D’après l’état militaire, nous pouvons penser que le nom du capitaine des Grenadiers pourrait être soit Monsieur JAVELIN, Monsieur TREMAUR ou Monsieur LASCOURS.
Nous trouvons dans la liste des 16 capitaines de ce régiment un certain Monsieur LAUTREC. Etait-il un ancêtre du célèbre peintre ?Les premières grenades à main avaient été lancées au siège d’ARLES en 1536.Les premiers volontaires étaient surnommés  » enfants perdus  » tant le danger de s’approcher de l’ennemi était grand et surtout le risque fréquent d’explosion prématurée de cet engin instable.
L’appellation de grenadier vient de sa fonction de lanceur de  » grenades  » ce mot venant de la ressemblance de cet engin avec le fruit du même nom.Louis XIV, voulant utiliser des hommes intrépides, et habiles dans ce périlleux exercice, institua, dans chaque compagnie d’Infanterie, 4 de ces soldats d’élite à qui il alloua une paye confortableLa création eut lieu en 1667, suite à leurs actions positives. Ils furent réunis en compagnies particulières.
Ces hommes furent marqués dès leur création de distinctives qui leur sont propres : un sabre et surtout un bonnet en peau d’ours les poils brossés vers le haut et ce, durant tout l’Ancien Régime. Cette coiffure était plus adaptée au mouvement de lanceur que le tricorne. Le fond est de drap rouge avec une croix blanche, cordon et gland blanc pour l’homme de troupe, de galon argent et gland de filé argent pour l’officier. Leur emploi ayant été reconnu trop dangereux malgré leur courage. Les grenadiers ont changé de rôle sinon de titre en les pourvoyant de bons vieux fusils. Ils sont devenus sur le plan tactique, les éclaireurs et tirailleurs de l’infanterie.
La compagnie de grenadiers est commandée par un capitaine (du latin  » caput  » tête), un lieutenant (du latin  » locum terrens  » qui tient lieu) et d’un sous-lieutenant, deux sergents, un fourrier, quatre caporaux, quatre appointés, un tambour, pour quarante grenadiers. On remplaça l’esponton (d’une longueur entre 2,65 m à 2,97 m) la distinction particulière de l’officier le, qui était tombé en désuétude et surtout quasiment inutilisable au combat. On préféra d’évidence un bon fusil.
Le règlement de 1755 prescrit le fusil à tous les officiers jusqu’au grade de capitaine. En 1767 deux modèles de fusils d’officiers sont réglementaires. Le fusil de capitaine étant gravé sur les garnitures, celui de lieutenant que sur la platine. Cette dotation value à ces officiers d’être désignés sous le nom « d’officiers porte-fusil « . Caractéristiques de cette arme : longueur totale 1,461 m, calibre 0,0171 m, poids 3,090 kg. Les guêtres étaient réglementairement noires en hiver et blanches les autres saisons. Les épaulettes  » dites guenilles à Choiseul  » : Pour les capitaines une seule sur l’épaule gauche de même couleur que les boutons, donc ARGENT.
En ce qui concerne notre homme, les dentelles aux poignets sont non réglementaires et attireraient les foudres du duc de CHOISEUL (Etienne François 1719-1785). Epée de type à pas d’âne autrement appelé  » à la mousquetaire  » monture de laiton doré avec fusée de filigrane argenté.
Longueur de la lame : 70,20 cm (26 pouces). Dragonne or et doublement liserée de soie de la couleur distinctive ( rouge pour Bourbon). La giberne est de taille réduite par rapport à celle du soldat. De cuir noirci, ornée d’un médaillon ovale aux armes du roi doré et ciselé, garnie de deux petites grenades aux angles inférieurs de la patelette. La banderole de suspension est en buffle blanc d’une largeur de 6 cm. Hausse-col : doré aux armes du roi et cerclage argent avec la suspension du hausse-col de ganse argent ou simplement ruban de couleur.

UNIFORME OFFICIER DES GRENADIERS DE BOURBON :

Bonnet d’ourson : brun ; fond (cul de singe) croix blanche sur fond rouge ; plaque laiton jaune, cordon et gland argent.
Cheveux : poudré blanc.
Chemise (col) : blanche, collet noir.
Veste : blanche, boutons argent.
Habit : blanc, retroussis blancs ; petit collet, revers, parements liserés des poches rouges ; boutons et épaulettes argent. Hausse-col : or ; cerclage, chaînette, boutons et armes de Roy argent.
Culotte : blanche Guêtre : blanche en été ; noire en hivers ; boutons argent
Chaussures : noire Ceinturon : blanc ; fermoir argent
Epée : monture laiton ; fusée argent ; dragonne or et doublement liserées de soie rouge.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CAPITAINE DES GRENADIERS RÉGIMENT DE BOURBON 1767 ACRYLIQUE APIA 002”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *