BOMBARDIER-DE-LA-MARINE-1755 APIA 005 KIT

12.50 

BOMBARDIER-DE-LA-MARINE-1755 APIA 005 KIT

3 en stock

Quantity:
Catégories : , , Étiquette :

Description

Elite des troupes de l’artillerie de Marine sous l’ancien régime ces hommes ne se considèrent pas comme des soldats et ne sont pas soumis aux exercices militaires. Leur formation exige d’eux une technicité supérieure dans l’art des bouches à feu en général, et des mortiers en particulier.
Rien de ce qui concerne l’artillerie ne leur est étranger, que ce soient les fabrications, l’entretien, la manutention ou l’utilisation des pièces.
Le corps des BOMBARDIERS DE MARINE doit sa création à l’introduction des galiotes à bombes dans notre marine, et cela dès 1682.
Nouvelles inventions, nouvelles techniques, des canonniers hautement qualifiés devenant indispensables, on crée donc deux compagnies de bombardiers : l’une sur le ponant à Brest et l’autre au levant à Toulon. Vient une troisième compagnie que l’on établit à Rochefort en 1694. Cette répartition subsistera jusqu’à la disparition du corps en 1786, date à laquelle les bombardiers laissent la place au nouveau corps des  » CANONNIERS- MATELOTS « .
Ainsi s’éteindra ce corps prestigieux après 104 ans de service dans nos ports.

Le 5 juin 1750 une Ordonnance du Roy, concernant l’artillerie de la Marine et des compagnies de bombardiers nous informe :  » Les bombardiers de marine auront un justaucorps de drap écarlate, parements, collet, veste et culotte bleus, la doublure de l’habit et les bas de même couleur, les boutons de tombac blanc sur moule et chapeau bordé d’argent fin, c’est donc sur ce texte que nous nous appuierons. Il est à remarquer que dans ces lignes de cette Ordonnance que le vêtement principal est aussi bien appelé  » justaucorps  » que  » habit « , ceci est significatif d’une évolution des termes, et le mot  » habit  » sera bientôt adopté définitivement.

L’école des bombardiers de TOULON fut au départ confié au commissaire PIERRE LANDOUILLETTE, placé lui-même sous le commandement du Capitaine CAMELIN, puis du Commandeur DESGOUTTES. COLBERT confirme à son principal interlocuteur pour toutes les affaires de la Marine M DUQUESNE  » mon intention est d’établir à TOULON une école de bombardiers dans laquelle seront exercés, pendant l’hivers, les officiers que je choisirai pour servir sur les galiotes et les canonniers qu’il sera nécessaire d’accoutumer au service de ces bombes … je donnerai mes ordres pour couler des bombes et mortiers avec diligence « .

M. DUQUESNE écrit à P. LANDOUILLETTE de faire disposer une batterie de mortiers sur l’une des galiotes poster dans la petite rade, de sorte que les bombes tombent à terre dans un endroit ou il faudra tracer un fort pour servir de butte, d’établir encore une autre batterie à terre dans l’endroit le plus commode qu’il se pourra pour y exercer les canonniers pendant les mauvais temps. Cette école sera tenue tous les jours en présence d’un officier général commis à cet effet par Sa Majesté et il sera tiré 50 coups par jour avec des bombes remplies de terre et 50 autres chargées de poudre, pour crever afin de les habituer au bruit « . SEIGNELAY continua l’établissement des écoles commencé par COLBERT ; il faisait faire de fréquents exercices dans les rades et recommandait aux officiers d’y être assidus,  » de dresser des projets d’exercices avec l’intendant et, pour user d’économie de charger les bombes d’exercice que de terre pour qu’elles puissent resservir et de ne tirer qu’à de petites distances pour consommer moins de poudre « .

En 1732 LAVALLIERE dans sa refonte complète du système d’artillerie précise les dimensions que devront suivre les fondeurs :

MORTIER de 8 pouces (21,6 cm) 1 livre ¾ de poudre.
MORTIER12pouces (32,4 cm) 5livre et demie de poudre.
MORTIER de 12 pouces (32,48 cm) 12 livres de poudre.
PIERRIER de 15 pouces (40.60 cm) 2 livres et demie de poudre.

Le mortier est une pièce qui tire à faible charge sur une trajectoire courbe une bombe sphérique remplie de poudre et munie d’une fusée, la bombe ainsi projetée va éclater au environ de son point de chute dispersant le personnel de défense et permettant aux assaillants de s’avancer à courte distance. Pour servir un mortier de 12 pouces, il faut un cadet bombardier et quatre servants.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “BOMBARDIER-DE-LA-MARINE-1755 APIA 005 KIT”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *