ARQUEBUSIER-DE-GRASSIN-1745 APIA 811 KIT

12.50 

ARQUEBUSIER-DE-GRASSIN-1745 APIA 811 KIT

5 en stock

Quantity:
Catégories : , , Étiquette :

Description

PROLOGUE : à la mort de CHARLES VI d’Autriche (1685 – 1740) et conformément à sa volonté, le trône échoit à sa fille aimée MARIE THERESE (1717 – 1780).
CHARLES ALBERT DE BAVIERE, PHILIPPE V d’Espagne, CHARLES EMMANUEL II, Duc de Savoie et Roi de Sardaigne, et FREDERIC II, Roi de Prusse, contestent cette situation. Ce dernier envahi la SILESIE et repousse les Autrichiens. La France entre officiellement en guerre en avril 1744. Sous la direction de MAURICE DE SAXE (1696- 1750 ). Elle gagne la bataille de FONTENOY le 10 et 11 mai 1745 face aux Anglais, Hollandais et Autrichiens, commandés par le DUC DE CUMBERLAND ( 1721 1765) 3ème fils de GEORGES II.

 » LA GUERRE EN DENTELLE « 
Telle est le qualificatif injustifié d’une guerre comme les autres, meurtrière, souvent dûe à des « chefs » plus rompus aux « bons usages » qu’au métier de la guerre, n’ayant pas grand soucis de l’homme dans la boue, la baïonnette au canon, la trouille vissée au ventre, qui, lui, ne comprend pas vraiment ce qu’il fait là, à part tuer ou mourir.
Nous citerons pour l’exemple la célèbre « invitation » pleine de courtoisie de Lord Charles HAY commandant les 15 000 Anglo-Hanovriens durant la bataille de FONTENOY (11 mai 1745) « Messieurs les Français, à vous de tirer ! « . Auquel le commandant des Gardes Françaises, le Comte d’ANTEROCHE, bien au fait des « good manners » rétorqua la funeste réponse « Non Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! ». A cinquante pas, les salves anglaises firent un carnage dans les rangs français, ouvrant une brèche dans laquelle ils s’engouffrèrent.

 » LA PETITE GUERRE « 
C’est la  » spécialité  » des « TROUPES LÉGÈRES », pas plus glorieuse que la grande, et même plus féroce. Pour décrire ces hommes, il suffit de citer le cornette de dragon PRUNELLE de ROISON décrivant dans une lettre les chasseurs de FISCHER : « Ce sont des gens de sac et de corde », ce qui voulait dire des gibiers de potence plus intéressés par les rapines et les viols que par l’intérêt militaire de leurs actions.
Un rôle important leur était assigné : la reconnaissance, la protection des convois, la levée des contributions, et surtout les coups de mains derrière les lignes ennemies. Tout comme nos commandos actuels , ils créent un climat de terreur et d’insécurité propice aux manœuvres de leurs troupes régulières. Certains de leurs chefs sont sortis du néant tel Jean Chrétien FISCHER – palefrenier croit-on, car nul ne sait réellement son passé – qui leva une troupe de chasseurs à cheval portant son nom. Il est très probable que cette formation est à l’origine des futurs « Chasseurs à Cheval ». Nous reviendrons sur ce sujet ultérieurement lors de la sortie de la figurine représentant les « Chasseurs de FISCHER ».
Un autre très grand nom de la « Petite Guerre » est Simon-Claude de GLATIGNY de GRASSIN ; il fut premier capitaine des Grenadiers au régiment de PICARDIE, et grâce à ses initiatives dans les opérations de « petite guerre » à la tête d’un détachement de volontaires, il sut acquérir une réputation qui le conduisit à la tête d’une troupe légère, levée par ordonnance du 1er janvier 1744 et forte de 300 cavaliers et 900 fusiliers.
C’est ce corps formé à METZ, qui prit le nom d' »ARQUEBUSIERS DE GRASSIN ». On y incorpora les compagnies franches de « FUSILIERS DE ROMBERG », « VANDAL », « DUBAYET », « DULIMONT », « BIDACHE », soient 700 fusiliers et les compagnies franches de dragons de BIDACHE et ROMBERG qui regroupaient 200 cavaliers.Les ARQUEBUSIERS DE GRASSIN sont affectés à l’armée du MARECHAL DE SAXE et font la campagne de Flandre. Fin août 1744, un détachement des Grassins passa l’ESCAUT pour brûler les magasins à fourrage des ennemis. Un autre fit de même en passant le canal entre BRUGE et OSTENDE et un troisième attaqua les dragons hollandais et fit des prisonniers.
L’évènement le plus important en 1745 fut FONTENOY : le 2 mai les Grassins y prirent une part active dans les bois de BARY ou BARRY.
Le 11 mai 1745, les arquebusiers de Grassin obligent à la retraite la cavalerie anglaise. La bataille de Fontenoy a coûté aux Grassins : 98 tués, 132 blessés et onze officiers blessés… Le 8 juillet, près de Gand, ils mettent en déroute 6000 ennemis, ils participent à la bataille de RAUCOUX avec les troupes de La MORLIERE. Le 31 janvier 1746, ils s’emparent de TOURNAY ; en août, avec La MORLIERE, ils prennent HUY. Après la nomination de SIMON de GRASSIN au grade de Maréchal de camp le 10 mai 1748, les Grassins furent incorporés dans les VOLONTAIRES DE FLANDRE le 1er août 1749. Il est à préciser que le 30 mai 1744, les Grassins reçurent trois drapeaux et trois guidons, contrairement à la règle qui veut que les troupes légères n’aient pas d’emblème.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “ARQUEBUSIER-DE-GRASSIN-1745 APIA 811 KIT”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *