0

Boutique en ligne

nouveautebtn

8e siecle

17e siecle

ancienregime

premiereempire

deuxiemeempire

18e siecle 2

19e siecle

civils btn

figurinesdumonde

accessoires btn

continentperdu

humour btn

jeux d'échecs

 

ImprimerE-mail

Rasoherina en Acrylique MCIA 004

Disponibilité: En stock
KIT 12,50€

Référence du produit: MCIA 004
Avec expédition Livraison standard pour 0,00 €

60,00 €

FournisseursART MINIATURE

Il est intéressant de noter qu'au XVIIIème siècle Madagascar servit de repaire aux flibustiers et pirates qui s'affrontaient sur la route des Indes. Ils créent la République internationale de LIBERTALIA dans la baie de l'actuelle DIEGO SUAREZ sous l'impulsion du Français MISSON et l'anglais TEW. Ce fut une belle utopie de ces pirates, elle prit fin malheureusement en 1730.
Sur les plateaux le Roi ANDRIANJAKA fonde la " ville " d'ANALAMANGA qui deviendra par la suite la capitale de Madagascar TANANARIVE qui se nomme maintenant ANTANANARIVO "la ville des milles ".

En 1787 le Roi ANDRIANAPOINIMERINA 1787- 1810 ( le seigneur au cœur de l' Imerina) après de longues guerres et mariages "politiques" ouvre l'ère moderne de Madagascar en liant habilement les royaumes des hautes terres jusqu'aux côtes. La formule qu'on lui prête " la mer est la limite de mes rizières " révèle son programme de conquête pour unifier l'Ile.

Le titre de Roi de Madagascar est décerné à son fils RADAMA Ier (1810- 1828) par les Anglais afin d'écarter la présence française sur la côte est. Il unifia définitivement Madagascar et ouvrit son pays à la modernisation.

RANAVALONA Ière (1828- 1861) est portée au pouvoir par les chefs de clans ANDRIANA et surtout HOVA. Elle inaugure la série des reines, trait caractéristique du XIX éme siècle à Madagascar. Elle s'opposa aux tentatives d'invasions française et anglaise. Aux prisonniers, elle déclarait "puisqu' on vend les noirs, on peut bien vendre aussi les blancs ! " Un gascon du nom de Jean LABORDE, grâce à son génie inventif, échappa à cela : il fabriqua des canons, des étoffes, et tout ce que la reine souhaitait.

En 1861, à la mort de RANAVALONA Ière, lui succéda son fils sous le nom de RADAMA II 1861 1863. Il pratiqua une politique d'ouverture totale : les étrangers revinrent; missionnaires français et anglais évangélisèrent dans une compétition religieuse et politique féroce.

A sa mort RASOHERINA (1863-1868), sa femme, lui succède : en réalité le pouvoir est dirigé par le Premier ministre RAINILAIARIVONY qui épousera successivement les trois reines du royaume malgache RASOHERINA, RANAVALONA II (1868- 1883) et RANAVALONA III (1883- 1897). Durant les trois règnes, il mena le pays d'une main de fer vers la modernisation.

 

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données